Un devis moins cher pour le gaz ou l'électricité? Contactez Web Energie au 09 87 67 54 75 (lundi-vendredi 8H30-21H; samedi 9H-18H) ou déposez une demande de rappel gratuit.

Présentation

Le marché de gros du gaz français est en fait découpé en trois zones distinctes. Chacune de ces zones correspond à un ensemble d'infrastructures gazières autonomes, même si des interconnexions existent entre ces différentes structures. Les points d'échange gaz, ou PEGs, correspondent aux places de marché virtuelles pour chacun de ces différents réseaux (ou zones d'équilibrage). Il existe en France trois PEGs : le PEG Nord, le PEG Sud et le PEG TIGF. Chaque PEG est autonome. Le PEG Nord et le PEG Sud sont deux PEGs différents.

Très concrètement, cela signifie que les prix de gros du gaz varient selon la zone. Les prix sur le marché de gros sont en effet plus élevés s'agissant du PEG Sud que du PEG Nord. Cet article présente la différence entre le PEG Nord et le PEG Sud.

NOTA: Même si la confusion sémantique est souvent faite, un PEG et une zone d'équilibrage recouvrent deux réalités différentes:

  • La zone d'équilibrage est un réseau de transport donné homogène, à l'intérieur duquel le gaz peut circuler d'un point à un autre du réseau. Cette zone d'équilibrage est reliée à d'autres réseaux par de multiples points d'interconnexion.
  • Le point d'échange de gaz (PEG) est l'unique entité (virtuelle) au niveau de laquelle tous les échanges financiers relatifs à une zone d'équilibrage donnée sont réalisés.

Première différence entre le PEG Nord et le PEG Sud: un PEG Nord plus interconnecté que le PEG Sud.

Comme le montre le schéma ci-dessous, le PEG Nord est très interconnecté au réseau européen, à la différence du PEG Sud. De nombreuses interconnexions le relient en effet aux réseaux des différents autres pays européens:

Interconnexions entre la Zone Nord (PEG Nord) et les réseaux de transports de gaz étrangers:

Nom du réseau de transport étranger interconnecté à la zone Nord du réseau de transport de GRTgaz en France. Pays
Gassco Norvège
Fluxys Belgique
GRTgaz Deutschland Allemagne
Open Grid Europe Allemagne
Fluxswiss Suisse

Au contraire, le PEG Sud n'a d'interconnexions physiques qu'avec les réseaux Nord et TIGF. Il n'existe pas d'interconnexion physique entre PEG Sud et des pays européens. Ainsi, à la différence du PEG Nord, le PEG Sud est mal interconnecté aux réseaux de transport de gaz européens.

Toutefois, chacune des zones possèdent un terminal méthanier: il s'agit du terminal de Montoir pour la zone Nord (PEG Nord) et du terminal de Fos pour la zone Sud (PEG Sud). Ces terminaux méthaniers permettent d'injecter dans les réseaux du gaz transporté par bateaux.

Source: GRTgaz

Un PEG Nord plus liquide que le PEG Sud:

Dans une délibération de la Commission de régulation de l'énergie du 19 juillet 2012 portant orientations sur l'évolution des places de marché de gaz en France, la CRE estimait que les PEGs Sud et TIGF (les marchés de gros pour les zones d'équilibrage sud et TIGF) restent peu liquides, et que les consommateurs, notamment industriels, ne bénéficient pas de conditions de marché aussi attractives qu'au PEG Nord. Cette situation financière particulière traduit en fait la situation physique des zones Sud et TIGF qui sont moins interconnectées et plus petites que la zone Nord.

La fusion du PEG Nord et du PEG Sud: une solution pour lever la différence entre le PEG Nord et le PEG Sud?

Afin de supprimer la différence entre le PEG Nord et le PEG Sud, il est envisagé de créer un grand " PEG France " qui regrouperait le PEG Nord, le PEG Sud et le PEG TIGF.

Finalement, la fusion des zones Nord et Sud devrait se faire en deux étapes:

  • D'ici à 2015, un rapprochement des zones Sud et TIGF, la question de la gouvernance restant à être tranchée;
  • D'ici à 2018, la création d'un PEG Nord-Sud unique. Ces travaux nécessitent cependant des investissements pour réduire les congestions: des investissements doivent ainsi être réalisés afin de procéder au doublement de la capacité de l'artère de Bourgogne, infrastructure qui relie les réseaux Nord et Sud, pour environ 600 millions d'euros.

En savoir plus sur PEG.